Français

| Home | Dat zijn wij | Onze muziek | Discografie | Foto/Video | Concerten | Français | Contact |
groep

Le groupe et sa musique

 

Le groupe anversois Bob, Frank en Zussen occupe une place particulière sur la scène de la musique belge.  L’origine de cet ensemble musical remonte à 1972, lorsque deux amis participèrent à un crochet musical, accompagnés chacun de leur soeur. Au fil des années, ils découvrirent la richesse de la musique médiévale et Renaissance.  Le groupe se consacre à l’interprétation contemporaine d’oeuvres vocales et instrumentales de cette période. Il cherche à donner une tonalité nouvelle à cette musique ancienne, tout en préservant son essence. Bob, Frank en Zussen éprouvent toujours autant de joie à faire de la musique; joie qu’ils veulent faire partager par le public, en ayant recours à une instrumentation et une interprétation adaptées au goût du jour, rendant ainsi cette musique plus accessible à un public moderne. Ils font le rapprochement avec un répertoire folk plus récent et présentent également leurs propres créations qui les ramènent à notre époque.

 

Le groupe ne prétend pas être un ensemble de musique classique, mais il veut donner à la musique ancienne un son actuel, sans pour autant en faire des arrangements faciles. Il présente la musique de danse, les chansons d’amour et les chansons à boire de manière spontanée avec les instruments dont il dispose, en respectant toutefois l’essence même de la musique ancienne. Le répertoire comprend de la musique instrumentale et vocale européenne (français, néerlandais, anglais, allemand, espagnol, italien, latin). Les instruments sont des instruments folk modernes uniquement acoustiques (guitare, flûte à bec, flûte traversière, harmonium, violon, chalumeau, épinette, percussion, mandoline etc...)

 

Le groupe s’est déjà produit à peu près partout en Belgique et aux Pays Bas, ainsi qu’à la radio et la télévision.  Après avoir enregistré trois disques dans les années quatre-vingt, il a également sorti cinq CD, dont un proposant un répertoire exclusif de Noël.

 

Un concert de Bob, Frank en Zussen séduit par sa fraîcheur, son soin de la perfection et son haut degré de professionnalisme.

 

Membres de Bob, Frank en Zussen

Frank Claessens
chant, guitare, mandoline, mandocello, mandola, tiple, domra, flûte traversière, flûte à bec, cornamuse.

Gina Claessens
chant, violon, flûte a bec, cornamuse, percussion.

Randi Broager-Grøn
chant, percussion.

Philippe Lardinois:
chant, guitare, flûte a bec, harmonium, glockenspiel, percussion.

Gerd Van Loock:
guitare, mandoline.


 

Critiques du dernier CD Forget Not Yet parues dans la presse

Huitième CD en 29 ans pour ce groupe anversois qui jouit constamment d’une grande estime du public. Guitares, flûtes, mandolines, percussions et chant multilingue se rejoignent dans les interprétations d’airs médiévaux et renaissance, séfarades du 15ème, chants de marins anglais, tarentelles, Playford. Quelques airs a capella comme Polly on the shore, de belles polyphonies vocales, et les guitares et mandolines qui distillent de délicates perles de lumière. Avec des arrangements folk ou parfois renaissance et quelques compositions de Frank Claessens, BFZ poursuit sur sa lancée en nous faisant découvrir de la musique ancienne de très belle facture.

(Critique parue dans le magazine Le Canard folk, No 264, novembre 2006, p.3)


Bob, Frank en Zussen sont actifs depuis trente ans déjà et leur musique est toujours douce à l’oreille.  Le grand mérite de ces brillants musiciens est qu’ils parviennent à rendre accessible de la musique sérieuse à un public folk non averti. Leur dernier album est une belle symbiose de musique ancienne, musique populaire et chansons traditionnelles Européennes, et de compositions personnelles.
Les musiciens jouent avec grande dextérité plusieurs instruments: guitare, mandocello, mandola, mandoline, violon, harmonium, flûte traversière, flûte à bec. Le répertoire est solide, l’exécution soignée et le choix très varié. Du Midi ils nous rapportent quelques tarentelles excitantes et des chansons séfarades mélancoliques. Les bourrées ne peuvent évidemment pas être absentes.
  Bob, Frank en Zussen ne sont pas seulement de bons instrumentistes, ils sont de plus des chanteurs chevronnés. Cinq chansons sont même chantées à quatre voix a capella. Ajoutez à cela quelques chants traditionnels Anglo-Saxons et deux belles compositions de Frank Claessens, parmi lesquelles la mélodie du titre Forget Not Yet – une élégie de Thomas Wyatt, chancelier du roi anglais Henri VIII – et vous avez devant vous un CD très attrayant.

  (Critique parue dans le magazine folk Goe Vollek (2007/3, p. 48) (traduction)


Bob, Frank en Zussen est probablement le groupe folk belge avec le plus long état de service.
Il fut créé en 1972. Le manque de notoriété relatif de ce groupe pourtant plein de qualités n’est que partiellement dû au nom plutôt vieillot. Ils se laissent en grande partie inspirer par la musique du temps de la Renaissance. Et cela n’attire naturellement pas le grand public.
Contrairement à beaucoup d’autres groupes folk du nord du pays des années 70, ils ne se sont jamais concentrés essentiellement sur le répertoire flamand, mais ils cherchent leur inspiration en Angleterre, en France, en Italie et en Espagne. Forget Not Yet offre un répertoire de musique ancienne connue, avec de belles voix, parfois chantée a capella, et des morceaux instrumentaux. Les cordes prennent une place prépondérante, entre autres la mandoline du nouveau membre du groupe, Gerd Van Loock. Les chansons parlent de l’amour au Moyen Age et des peines du coeur qu’il engendre. Les tarentelles et les bourrées sont très entrainantes. Ce CD est avant tout très beau. Un must pour qui aime le folk orienté vers la Renaissance.

  (Critique parue dans le magazine néerlandais New Folk Sounds, No. 110, avril 2007, p.30) (traduction)


Il y a presque 30 ans, j’avais une voisine qui écoutait à longueur de journée le même disque, Bob, Frank en Zussen et leur tube de l’époque Belle qui tiens ma vie. Aujourd’hui, après tant d’années, j’ai devant moi le dernier CD de ce groupe. Bob et sa sœur ont entretemps quitté le groupe, mais Frank Claessens et sa sœur Gina y sont toujours. Les autres membres sont Philippe Lardinois, Randi Broager-Grøn et Gerd Van Loock.
Le groupe présente essentiellement de la musique populaire du Moyen Age et de la Renaissance, souvent dans des arrangements personnels, à côté de leur propres compositions. Leur but est de faire connaître cette musique au grand public, comme elle aurait pu retentir dans les cours, dans les auberges et dans les rues des siècles passés. Ils emploient pour cela une instrumentation plus ou moins moderne et de toute façon très large!
Ce CD nous propose 16 morceaux très variés. Nous y trouvons de la musique tant purement vocale qu’instrumentale, et des chansons avec accompagnement. Un bel échantillon du savoir faire de ces connaisseurs. Le livret donne pour chaque morceau un sommaire d’informations et l’instrumentation complète mise en oeuvre.
Nous débutons avec deux tarentelles (Tarantella Italiana et Tarantella Siciliana), belles et rapides. Le CD contient deux chansons séfarades Puncha Puncha et Morena me Llaman. Ce qui nous frappe dans ces morceaux, ainsi que dans tous les autres, c’est le soin qui est porté à l’accompagnement. Le seul point de critique que nous avons est que les tons hauts, entre autres de la flûte à bec, mais également d’une des chanteuses, sont assez aigus.
Polly on the shore est une belle chanson a capella qui entre parfaitement dans la tradition anglaise.  C’est une chanson qui fait penser à Coope, Boyce and Simson, de même que Low Down in the Broom, arrangée par ... Barry Coope.
Il y a d’autres a capella sur ce disque: de la musique Renaissance de compositeurs renommés. Le plus connu est peut-être Je ne l’ose dire: l’histoire d’un mari trompé qui fait la risée des dames. Le rythme pourrait être un peu plus rapide.
Mon morceau préféré n’est pas de la musique ancienne, mais une composition de Frank Claessens: Ferre, un instrumental rapide et virtuose sur guitare, mandoline et harmonium.
Forget Not Yet n’est pas un CD folk comme nous en entendons souvent. C’est plutôt un retour à l’ancienne musique médiévale et Renaissance, aux mélodies et textes traditionnels, exécutés d’une manière plus traditionnelle que ce que font les groupes folk de la génération actuelle. Ce qui n’empêche que le groupe donne une impression solide, avec respect pour la tradition et avec une grande maitrise musicale.

  (Critique parue sur le site www.folkroddels.be) (traduction)

 
 
[haut de page]